Tous à poil !

Publié le par Le Zouave

Tous à poil !

Ce matin j’ai bien cru que c’était le printemps.
Je savais que ce n’était pas vrai.
Mais je voulais jouer.

Vu que le temps se met à tricher,
J’ai voulu jouer.

Le ciel est bleu.
Les oiseaux chantent.
Ils chantaient déjà en janvier,
Les pattes posées sur les branches glacées.

Vu que le temps se met à tricher,
J’ai voulu jouer.

Jerry Lee Lewis martyrisait
Ses touches d’ivoire.
Lui y était déjà au printemps.
Mille neuf cent soixante-quatre.

Vu que le temps se met à tricher,
J’ai voulu jouer.

“Live at the Star Club, Hamburg”
Dans les écoutilles.
Le pas pressé du chercheur de soleil.
De la lumière d’avril en février.

Vu que le temps se met à tricher,
J’ai voulu jouer.

Demain c’est décidé,
Je viens bosser à poil.
Mon chef pourra me dire :
« Que c’est gentil d’être velu ! ».

Tous à poil, tous à poil… Ouais, ouais !

Toutes et tous à poil !
Toutes et tous à poil !Toutes et tous à poil !
Toutes et tous à poil !Toutes et tous à poil !

Toutes et tous à poil !

Vous l'aurez compris, ce printemps d'un jour m'a donné envie de gueuler dans les tympans de certains esprits malsains.

Pour Marc Daniau, l'illustrateur qui a co-écrit ce livre avec sa compagne Claire Franek, il s'agissait pour eux de poser un autre regard sur le corps et la nudité. Il s'en explique au Figaro: «Nous avons quatre enfants et nous nous sommes interrogés sur cette question. Les enfants sont environnés d'images de corps plus ou moins dévêtus, dans la publicité, sur les abribus, sur les couvertures de journaux people. Ces images sont souvent trafiquées, tronquées, modifiées par la chirurgie esthétique ou par Photoshop. Nous avons voulu leur proposer un regard plus juste sur le corps. Nous montrons des personnes issues de leur entourage ou de leur imaginaire. Et surtout nous le faisons avec humour. Nous dédramatisons!»

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 11/02/2014 08:30

avant de lire ton article, je n'ai vu que la photo, et je me suis dit : ' ah la rue sadi carnot .... Linus ne doit pas être loin ... je ne la voyait pas sur la photo tronquée,et oui, elle surveille ! .
Mai tu deviens poète ... tu as de qui tenir !

Le Zouave 11/02/2014 18:05

Le cou tendu pour bien apparaître sur la photo, oui.
Finalement, des trois, c'est encore elle qui est la plus "à poil".