Modèle allemand

Publié le par Le Zouave

Bon on ne va pas refaire le débat ?

Après des années à devoir justifier que, non, tout n'était pas bon dans le modèle allemand, il semblerait que ici et là fleurissent les enquêtes, les articles et chiffrages contrebalançant le truc.

Plus que toutes ces enquêtes, c'est aussi et d'abord le résultat concret de cette politique mise en place pendant les années Schröder que l'on peut voir au quotidien en Allemagne. Un peu comme si deux pays cohabitaient l'un à côté de l'autre. Les chanceux et ceux qui ne le sont pas (souvent les femmes, les jeunes, les retraités).

Alors quoi ? La France va prendre le même chemin en sachant tout ça ? Je vous conseille cette enquête fouillée du bureau de France 2 à Berlin :

Je parlais de cohabitation mais j'aurais pu dire division. Or c'est un paradoxe : c'est en masse que l'électorat allemand s'apprête à voter ce dimanche pour reconduire Angela Merkel mais aussi ses alliés actuels, le SPD.

La grande question (et le souci, du moins de mon côté), c'est que se passera-t-il quand Mutti ne sera plus là... ? J'avoue avoir quelques craintes parfois. Mais je suis sûr que j'aurai l'occasion d'en reparler.

 

Je termine avec ces graphiques illustrant bien le dilemme. Oserais-je ?

Colonne du haut : ce qu'en dit Macron.

Colonne du bas : ce qu'en dit Mélenchon.

Modèle allemand
Modèle allemand

AJOUT DU 22  SEPTEMBRE 2017

C'est marrant, j'avais juste publié cet article avant-hier que celui ci-dessous était mis en ligne. Et il fait, malheureusement, bien écho à mes inquiétudes pour le futur de la société allemande des années 20 et 30.

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 20/09/2017 17:56

Instructif, merci !