L'épatant Mister Hawking

Publié le par Le Zouave

Je venais d'avoir neuf ans et Halley allait danser dans le ciel noir.

J'avais fait un exposé à l'école et je me souviens d'un petit livre dont j'ai oublié le titre mais pas le reste. Il était bleu, couverture cartonnée et a été mon introduction aux choses de l'univers. Le big bang, la vie et la mort des étoiles, notre système solaire bien sûr. C'était le livre qui accompagnait les séances d'astronomie que mon père faisait a pied levé sur notre terrasse avec le gros télescope orange emprunté à l'usine.

C'est dans les pages de ce livre que j'ai vu la première fois la silhouette de ce curieux petit bonhomme dont j'ignorais encore la voix. Il allait disparaître un temps de ma vie mais, une fois en Irlande, je ne pouvais plus l'ignorer : Stephen Hawking était là et le serait pour toujours.

Dans les films que je regardais on parlait de wormholes (trous de ver) et bien sûr de trous noirs. Et Stephen Hawking n'était souvent pas très loin (avec Einstein, Higgs, etc...).

Je recommande à tous la lecture de sa Brève Histoire du Temps.

En juillet 2016, dans le journal The Guardian, Hawking explique que pour espérer survivre aux importants défis à venir — le réchauffement climatique, la production alimentaire, la surpopulation, etc. — il fallait résister à l'individualisme et l'isolationnisme qui nourrissent les mouvements politiques : « Nous allons devoir nous adapter, repenser, recentrer et modifier certaines de nos hypothèses fondamentales sur ce que nous entendons par la richesse, les biens, par les miens, par les vôtres. Comme les enfants, nous allons devoir apprendre à partager. Si nous échouons, alors les forces qui ont contribué au Brexit, la progression de l'isolationnisme, pas seulement au Royaume-Uni mais partout dans le monde, qui naît du manque de partage, d'une définition biaisée de la richesse et de l'incapacité de la partager plus équitablement, à la fois dans les États mais aussi entre eux, se renforceront. Si cela arrivait, je ne serais pas optimiste pour le futur de notre espèce »

The Guardian

L'épatant Mister Hawking
L'épatant Mister Hawking

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Pou 14/03/2018 16:53

Le télescope orange trône dans le château de Charlotte... je doute qu il ne fonctionne encore mais au cas où, je n ose pas m en separer.

Le Zouave 14/03/2018 16:58

Les étoiles reviendront, elles reviennent toujours.