Nous sommes immortels

Publié le par Le Zouave

Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels.

C'est un mort qui est venu me le dire. Ce matin. Il s'appelle Alain Bashung et les mots sont ceux de Dominique A. Bon je m'en doutais de cette immortalité mais je n'en étais plus sûr. Me voici convaincu.

Cela faisait un moment que je le savais à vrai dire. Elvis me l'avait déjà susurré. Un soir de nuit, un jour sombre, la lune bleue était venue éclairer mon angoisse.

Bashung n'a fait que le confirmer.

Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes sommes immortels
Pourquoi es-tu parti avant que je te l'apprenne ?
Le savais-tu déjà? Avais-tu deviné ?
Que des dieux se cachaient sous des faces avinées

Mortels, mortels, nous sommes immortels
Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels

As-tu vu ces lumières, c'est pour voyeuse d'été
Ces leveuses de barrières, toutes ces larmes épuisées
Les baisers reçus, savais-tu qu’ignorer
Qu'on se mord dans la bouche, de gloire on revenait

Mortels, mortels, nous sommes immortels
Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels

As-tu senti parfois que rien ne finissait ?
Et qu'on soit là ou pas quand même on y serait
Et toi qui n'es plus là c'est comme si tu étais
Plus immortel que moi mais je te suis de près

Mortels, mortels, nous sommes immortels
Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels
Mortels, mortels, nous sommes immortels
Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels

Nous sommes immortels
Nous sommes immortels

Publié dans musique, écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article