Une dernière blague

Publié le par Le Zouave

Hello ? Hello ? Hello ? Laissez-moi sortir ! Putain, mais je suis où ? Laissez-moi sortir, il fait noir ici putain… Est-ce que c’est le prêtre que j’entends ? C’est Shay, je suis dans la boîte. Je suis en face de vous putain. Je suis mort...

Shay Bradley

C'est ce que la famille et les proches de Shey Bradley ont entendu lors de son enterrement, quelques minutes à peine après que le cercueil ait été descendu en terre.

Belle idée de canular. Le fait que cela ait eu lieu en Irlande me touche peut-être un peu plus mais c'est tellement typique de leur sens de l'humour. J'adore.

Il enchaîne ensuite sur une courte version de "I just called to say I love You" modifiée en "I just called to say... Goodbye". Voici la vidéo de ce moment insolite.

C’est la fille de Shay Brad­ley elle-même qui a partagé la vidéo en écrivant : « Tu les as fait rire juste quand ils en avaient besoin », a écrit celle qui a ainsi honoré le dernier vœu de son père. Shay Brad­ley a réussi sa sortie. Sa famille, ses amis et proches sont ressortis du cimetère avec le sourire.

 

Après la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux la fille du défunt a raconté les coulisses de cette farce : "Le message a été enregistré en une seule prise. Ce qui a suffi puisqu'il était naturellement drôle", a-t-elle déclaré au Irish Mirror, avant d'ajouter : "Mon père était absolument fou. Il a toujours été un farceur et plaisantait avec tout le monde, c’était un personnage jovial."

Elle a précisé que cela faisait partie de ses dernières volontés et qu'elle devait en garder le secret. Une exception, quelques jours avant les funérailles, elle a pu informer sa mère, l'épouse de Shay : "Dis-le à maman, mais dis-lui qu'elle n'est pas autorisée à l'arrêter."

Au moment où son frère déclenche le haut-parleur et filme, tout le monde reste interdit quelques secondes avant de comprendre la blague et l'assemblée entière se met à rire.

Tous ont compris sauf ... "Sa sœur Rose a cru que c'était réel. Elle était sous le choc. Lorsqu'elle comprend la supercherie, elle nous a dit : "C'est une bonne chose qu'il soit mort parce que je l'aurais tué ". Cette réaction lui aurait plu c'est certain".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article