Florence Rey a été libérée

Publié le par Maxime




Voici le sonnet que lui avait écrit Patrick Besson.





Rêveuse de Montfermeil aux besoins d'escalade,
Tu as quitté Nanterre pour Fleury-Mérogis.
Paris reste interdit à qui hait la police.
Elle ne l'y laisse entrer qu'en panier à salade
 
As-tu assassiné trois flics à la Nation
Ou vidé ton chargeur sur une ombre de chat,
Étudiante amaigrie aux cheveux blonds et plats,
Qui n'aimera jamais sur terre qu'un seul garçon ?
 
Dans le silence noir des chaînes de télé,
Le maudit brouhaha des radios nationales
Et la bouillie méchante servie dans le journal,
 
Rien pour toi ni pour moi n'a été préparé.
Si j'étais musulman, je te prendrais pour femme,
Devenant avec joie poète polygame.




 

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article