Des poètes dans les rues d'Athènes pour "inventer le printemps" grec

Publié le par le zouave

C'était il y a une semaine et vu l'actualité en France on n'en avait pas parlé. C'était mercredi dernier et qu'elle que soit l'actualité... on n'en aurait pas parlé.

Et pourtant, quoi de plus beau que de la poésie glissée comme ça dans une parenthèse entre l'habituel jargon monétaire et les abus de la finance. À Athènes, ce mercredi 22 mars, ce fut le temps d'une manifestation poétique en vers, qui a rassemblé des centaines "d'enfants d'Homère".

 

http://www.france24.com/fr/files_fr/imagecache/aef_ct_wire_image_lightbox/images/afp/photo_1332409404386-1-0.jpg

 

"Si le printemps n'arrive pas, invente-le": Alexandre a 17 ans et le slogan qu'il brandit n'est pas tiré du dernier tube à la mode mais de l'oeuvre d'un des plus grands poètes grecs contemporains, Odysseas Elytis, prix Nobel de littérature en 1979.

 

Plus d'informations ici sur ce si bel évènement qui semble à jamais ignoré et c'est bien dommage :

Des poètes dans les rues d'Athènes pour "inventer le printemps" grec.




Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la mi 29/03/2012 06:50


Comme dirait Ferrat: "le poète a toujours raison"

le zouave 29/03/2012 07:29



Bien d'accord The Mi... et Ferrat a toujours raison aussi !