Droit dans le mur en 2012 avec...

Publié le par maxime

http://www.arretsurimages.net/media/breve/s119/id11850/original.40240.plein.jpg

 

 

 

Trêve de plaisanterie, le manque de temps m'empêche de parler de choses plus sérieuses et graves comme  la famine en Afrique

 

Demain à Berlin, nous allons nous souvenir de ce qu'il s'est passé dans la nuit du 12 au 13 août, il y a cinquante ans. L'érection d'un mur. Forcément mur de la honte. Pléonasme.

C’est dans la nuit du 12 au 13 août 1961 que la construction du mur a commencé. Si la frontière entre l’Est et l’Ouest était fermée depuis longtemps, Berlin, divisée en quatre zones d’occupation, était un point de passage plus facile pour ceux qui voulaient fuir la RDA.

 

Les premiers blocs de béton sont posés le 15 août 1961. Années après années, la frontière est rendue de plus en plus hermétique. Rien qu‘à Berlin, au moins 169 personnes sont mortes en voulant passer de l’autre côté.

Publié dans berlin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chimel 13/08/2011 20:12



J'ai également une pensée pour tous ces autres murs, comme celui en Palestine. Une vraie honte de plus et de trop. Ce n'est pas en érigantt des murs que les hommes apprendont à se parler, à
s'écouter et à s'entendre sur leur devenir commun. Chaque mur construit est une regression humanitaire et culturelle.



maxime 13/08/2011 20:50



"Walls & Bridges" comme dirait l'autre...


Je ne peux qu'être d'accord. Tout mur est une régression. J'en ai encore reçu l'émouvant rappel ce matin, à Berlin. Ce qu'il se passe en Palestine et en Grèce est un bond en arrière.