Et 2011 en Allemagne ?

Publié le par le zouave

Et oui, à l'heure des raies un peu trop spectives franco-françaises, je vous propose un lien qui fait un chouette résumé de cette année de ce côté-ci de mes reins. Pardon, du Rhin.

http://jourdebuzz.com/wp-content/uploads/2011/08/sarkozy-merkel-voeux-ard.jpg

 

 

"Nicolas & Angela alias Merkozy et le sauvetage de l'Euro, la mort de Knut l'ourson, Heidi l'opposoum bigleux et Yvonne la vache en goguette, des nobliaux malheureux en politique, des concombres indigestes et un zeste de dioxine, Ballack qui tire sa révérence et Vettel qui cartonne sans oublier la fin du nucléaire et du service militaire : l'année 2011 aura été en Allemagne riche en événements."

 

http://www.piratenbrandenburg.de/wp-content/uploads/2011/09/wahlportal.jpg

 

 

Je lis depuis quelques mois  Le blog de Pascal Thibaut sur le site de  Radio France Internationale. Et son dernier billet propose un bon récapitulatif de cette année en Allemagne.

 

À lire ici :  2011 le bilan.

 

http://cdn1.spiegel.de/images/image-71420-galleryV9-gydx.jpg

Publié dans berlin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 31/12/2011 04:22


Excellent la Sarkozette! La preuve est faite que le pouvoir donne des rondeurs. A défaut de donner des saveurs à ceux qui en ont réellement besoin. Alors sans trop tomber dans une béatitude
quelque peu naive, faisons que 2012 puisse nous débarrasser de ce lutin de jardin et que Hollande se révèle en face du destin! C'est quand même marrant, lorsque l'Europe s'enfonce dans sa crise
de la dette, ici en Switzerland, c'est la grise du franc fort! Qui provoque également des licenciements, des inégalités sociales. Mais avec une moyenne de 3% de chômeurs, il n'y a pas le feu au
lac dira-t-on...


Simplement que dans ces 3%, il y a vraiment des gens qui rament tout comme dans le reste de l'Europe. C'est vrai lorsqu'il y a en gros +10% de chômage, on tire la sonnette d'alarme. Du moins, si
c'est encore possible de le faire. Mais, quand on découvre le chiffre de 3%, on se dit que décidément, la Suisse est un paradis sur terre. Je précise dans mon cas comme dans ces 3%: le paradis
artificiel! 1/4 de la population dans mon canton touche des subsides sociaux pour pouvoir payer leur caisse-maladie.


Tiens, parlons d'amour dans ce monde de brute! En 2006 tojours dans mon canton, 62,7 mariages sur 100 ont divorcé! Le record au niveau suisse. Pourtant, voyez-vous, j'habite la région dorée de la
grande production des montres suisses. Le "Swiss Made" par excellence! Les chiffre d'affaires de 2011 et les projections de 2012 feront que tous les records seront battus. Là, pas de crise
existentielle. Des milliards de bénéfice dont une grande partie de la population n'en voit pas la couleur et surtout les retombées. Oui, l'argent ça fait pas le bonheur, mais ça y contribue
lorsque celui-ci joue réellement son rôle social.


La Confédération a eu la grandiose idée de supprimer les subsides pour chiens d'aveugles, l'aide famililale pour l'achat de lunettes aux enfants. Sans parler que l'Etat de Genève se faisant
pincer dans ses sous-traitances d'entreprises, dont nous apprenons que l'une d'elle paye 10,50 euros de l'heure des ouvriers français. Autant vous dire que cela n'est pas passé inaperçu dans les
médias. Novartis, qu'on ne présente plus dans la firme pharmaceutique, faisant des milliards de bénéfice, n'a pas hésité à licencier des centaines de personnes. Le terme scandale a ici un sens.
Oui, qu'on se le dise, le scandale helvétique n'est pas imaginaire, mais bien réel parfois.


Lorsque des pays et des populations rament avec des milliers de milliards de dette, nous, on se console d'avoir que 121 milliards. Disons que l'industrie et les pouvoirs de tout horizon se
consolent en premier. C'est vrai que si l'on empruntait quelques milliards pour que les gens en difficulté puisse avoir des perspectives contructives, ça ne changerait pas grand chose dans la
balance économique de la Confédération. Mais chez nous, notre grande force, c'est l'équilibre budgétaire et tant pis si cela se fait sur le dos des plus faibles. Certaines familles ne sont plus
dans l'équilibre, mais dans un déséquilibre dépressionnaire. Vous me direz que c'est un peu partout pareil. Dans ce beau monde de l'Europe et d'une grande partie de cette planète que l'on dit
bleue, les milliards sortent, volent, apparaissent, disparaissent, réapparaisent... Un cirque cyclique dont nous sommes les animaux en cage! C'est comme les pauvres, on tente de les cacher, mais
ils réapparaissent malgré tout. Et pour certains, pas besoin de pression politique, ils meurent gentiment à petit feu, dans un silence assourdissant. N'était-ce point ce chantre de Sarkozy,
proclamant en 2007, qu'il n'y aurait plus de SDF en France s'il était président? Que les Restos du Coeur ont échappé à la faillite... A quelques mois de l'élection présidentielle, faites les
comptes. A mon avis, rien ne va plus.


Alors, finalement, faute de mieux, il reste l'indignation, comme cette lettre d'un indigné d'Helvétie qui ne pourra pas voter en France, mais qui encourage les gens à aller voter! Tout comme la
population suisse qui a infligé, récemment, une claque au plus grand parti UDC (mélange d'UMP et Front national) lors des dernières élections, il est temps pour vous, de changer votre destin!

le zouave 31/12/2011 12:27



Merci pour cette vision qui nous vient de Suisse. C'est toujours super intéressant de pouvoir écouter, apprendre d'un autre point de vue.


J'espère que ton appel au vote sera entendu !


Merci encore Michel. Nos voisins suisses sont rarement entendus et c'est bien dommage car on a tout un tas d'idées reçues à leur sujet sans trop savoir ce qu'il s'y passe !



La mi 30/12/2011 18:45


sehr gut!


How about this other lady? http://movies.nytimes.com/movie/449860/The-Iron-Lady/trailers?nl=movies&emc=mua1

le zouave 30/12/2011 22:07



Ah, on est dans un autre monde là. Hâte de voir le film, le jour de sa mort probablement !