Let It Be... live.

Publié le par Maxime

La chaleur aidant, j'ai complètement remis au lendemain ce que je voulais faire... il y a plusieurs jours. Je me suis d'abord dis que je serais à la bourre mais finalement, non. Je suis tout simplement en retard !

 

La soirée a eu lieu le mercredi 30 juin à Lyon dans le cadre des Nuits de Fourvières. Une deuxième soirée aura lieu Salle Pleyel à Paris, dimanche soir, le 04 juillet, dans le cadre des Days Off.

 

 

 

 

Mais de quoi parle-t-il ? De quoi parle-t-il ??

De la soirée LET IT BE LIVE bien sûr. Magistralement orchestrée, dans presque tous les sens du terme, par l'ex-Pogues et néanmoins musicien David Coulter. Il avait monté le projet "Monkey journey to the west" avec Damon Albarn et a aussi collaboré avec Marianne Faithfull, Tom Waits, Nick Cave, Arthur H et tant d’autres.

 

http://www.lexpress.fr/medias/1011/517768_sans-titre.jpg

 

 

 

Retour en 1969.

Les Beatles vivent leurs dernières heures lorsque le projet Let It Be se met en branle. Les tensions entre les Fab Four sont palpables et McCartney veut une séance d’enregistrements roots, sans fioritures. On connait la suite : des chansons devenues des musts (Across The Universe, Let It Be, Get Back) et un concert improvisé sur le toit de leur maison de disques.

 

Plus de quarante ans après, David Coulter se lance dans la célébration de ce chant du cygne des Beatles. Une commémoration qu’il orchestrera à contrepied avec Yael Naim, Mathias Malzieu de Dionysos, le Suédois pop Loney Dear, le groupe Coming Soon et quelques autres musiciens européens, pour revisiter à leur manière ce disque maudit de l’histoire de la pop.

 

 

 

La distribution du spectacle :

 

David Coulter : Direction musicale

Yaël Naim § David Donatien

Mathias Malzieu

Loney Dear

Coming Soon

Camille O'Sullivan

Sense of Sound Singers

Shez Sheridan : guitare

Brian Day : guitare

Colin Elliot : basse

Jon Trier : clavier

Dean Beresford : batterie

 

 

 

 

 

La présentation du projet à regarder en HD s'il vous plaît !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadja 02/07/2010 15:59



Je l'ai alpagué pour lui parler d'un Berlinois, c'est pas pareil...



nadja 02/07/2010 15:29



Et Mathias is always Mathias !!!!



Maxime 02/07/2010 15:42



Et toi qui est allé lui parler du siècle dernier (littéralement !) !!