Petit plaisir du vendredi : François Morel se paye Liquide Cageot

Publié le par le zouave

Pour notre plus grand plaisir...

 

 

2013 Printemps français

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BigDave 22/04/2013 21:25


Fabuleux, frandiose Morel ! Morel président, Morel je t'aime !


Arh Max la PMA... le changement c'est demain dit on... les droits se gagnent un par un, dans la sueur, les larmes et parfois le sang. Le camps d'en face est en effet aphone, noyé sous la lame de
fond des Barjots et connes-soeurs... Car oui on laisse parler la haine, la plus décomplexée, et c'est dire si pour le moment mieux vaut être arabe que gay !!!!!!!


Liberté, égalité, franternité. 3 mots vides de sens.


On est dans un pays de réacs, et croyez moi Pétain n'est pas arrivé au pouvoir par hasard. Il y a un vieux côté rance dans ce pays. Une odeur malsaine, celle du facho. Celui qui n'aime pas
l'arabe, ni le chinois, encore moins le PD. Celui qui regarde le film du premier samedi du mois en allant le lendemain matin à la messe. Celui qui vendra son voisin contre un poste à la
préfecture.


On a pas fait tomber les bonnes têtes, ou alors pas toutes. On a pas fusillé tous les mauvais, ou alors pas les bons...


Mais face à cette intolérance nauséabonde des blondasses bon chic bon genre qui vont manifester en balerines, preuves qu'elles ne sont pas méchantes (témoignage hilarant du matin sur BFM), on ne
peut que s'assoir sur la bas côté et pleurer. Car nos larmes de crocodiles ne seront jamais assez nombreuses pour noyer la connerie des misérables de ce monde...


toudoutou doutoutdou (musique de bonne nuit les petits)

le zouave 23/04/2013 10:33



Aujourd'hui c'est le grand jour.


 


En espérant qu'un climat plus serein suive car être homosexuel en France, depuis l'automne 2012, est devenu une terrible épreuve. Mettons-nous à la place d'une ou d'un jeune adolescent
homosexuel. Comment se révéler, comment se dire à ses parents, ses amis ? Cela n'a jamais été facile mais paradoxalement c'est en 2012, 2013 que ce fut le plus délicat, le plus difficile
(impossile ?) en France.


Et puis n'oublions pas ce rôle phare qu'à la France dans le monde, tout du moins dans un certain monde. On me parlait ce matin de l'Afrique oÙ l'homosexualité n'a pas lieu d'être. Pardon pour la
formule lapidaire mais c'est souvent la mort quand assumée. Certains pays d'Afrique regarde la France comme un modèle, en matière économique, sociale... de moeurs. Quelles vont être demain les
conséquences du grand cinéma sanguinolant qu'offre la France ??



Michel 19/04/2013 14:14


EXCELLENT ! Deux personnalités m'agacent actuellement au plus haut point. Nadine Morano et Frigide Barjot. La République est tombé bien bas. À une époque, on fracassait des juifs sur les pavés
parisiens, aujourd'hui ce sont les homosexuels. Morano et Barjot font partie de ce déshonneur honteux des droits de l'homme et sacagent l'image de la France à l'étranger. L'Histoire ne semble
avoir décidément rien appris à ces gens-là. Pas plus l'église chrétienne qui se solidarise malgré tout avec ces appels au sang et à la guerre civil. Stéphane Hessel nous manque, c'est certain,
comme un soulèvement national pour mettre un terme à ces dérives inadmissibles au 21e siècle.

le zouave 19/04/2013 15:13



Moi ce qui me désole Michel, c'est ce manque de répondant de l'autre camp. Je sais bien que ce mariage pour tous passera et était fait de toute façon pour passer mais on laisse le champ
libre à ces Frigide Barjot et autres. On voit leurs gueules à tout bout de champ.


Ils sont où les bons esprits des Enfoirés ? Ils sont où les "artistes engagés" si prompt à se balader entre TF1 et France 2 ? Ah elle est belle la chanson francaise en 2013. 

En attendant, en ne marquant pas des points nous aussi, on va ibtenir une mesure certes importante mais qu'en sera-t-il de la PMA par exemple ?