Visa pour l’image 2012

Publié le par le zouave

« Le photojournalisme n’est pas mort » : c’est l’incantation favorite de Jean-François Leroy, directeur de Visa pour l’image, pour déjouer le mauvais sort. Il la martèle depuis la création du festival, en 1989. Il défend coûte que coûte cette profession face à une situation qu’il juge « pas brillante ».

Les agences photo disparaissent une à une. Dans les rédactions, les photographes ne sont plus remplacés, voire licenciés. Les journalistes sont obligés de devenir polyvalents : sur le terrain, en plus d’écrire leurs articles, ils doivent photographier et filmer.

Les photos d’actualité disparaissent et les magazines se refusent à financer des sujets « au long cours » : ils leur préfèrent des photos d’illustration passe-partout, trouvées dans des banques de données.

 

Source : Rue 89

 

 

 



Je rajoute un lien vers un chouette diaporama sur le site du Monde : cliquez sur la photo ci-dessous.
http://s2.lemde.fr/image/2012/09/04/952x0/1755291_6_f73c_sarita-15-ans-ruisselante-de-sueur-et-de_69e3dae663c47e1b6e21ca72cadf15fa.jpg

Publié dans cinema - images

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

leunamme 09/09/2012 15:28


juste un petit moyen pour vous signaler que je sévis de nouveau sur la blogosphère, et plutôt deux fois qu'une, même si vous pourrez constater que la nouvelle formule est plus allégée. Les
nouvelles adresse :


 


- La semaine de Leunamme : un seul billet par semaine, une sorte de commentaire de l'actualité de la semaine.


- Polarock : selon mes envies, des petits billets sur les disques et les romans policiers que j'aime.


 


En espérant vous y retrouver nombreux.


 


Leunamme

le zouave 09/09/2012 16:59



Une bonne nouvelle... bravo pour cette nouvelle page que je ne manquerai pas de lire.