Petit eskimo les yeux grand ouverts

Publié le par Le Zouave

Vendredi 11 juillet, dans l'après-midi.

Je savais que le téléphone allait sonner. Tournant en rond comme un gros chat (sauvage) dans une cage trop petite, je décidais de glisser dans le lecteur dvd, le disque du film The Queen. Depuis le temps que je voulais le voir. Et puis assez tôt dans le film, drriiing drriiing, le téléphone sonne dans la nuit. On annonce la mort d'une princesse. Flash-back vers le dernier jour du mois d'août 1997. Comme en écho, au même instant la sonnerie très vingt-et-unième siècle d'un téléphone hululant, vient me tirer du film dans lequel je n'étais pas véritablement entré. Une princesse est née.

 

 

 

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Tu attendais que la pluie se fasse éclaircie.

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Tu as déboulé sur le chemin de la vie.

 

Ressens-tu déjà l'enchantement,

L'empressant bonheur du présent ?

 

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Charlotte for ever, mon cœur en bandoulière.

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Arrivée soudainement sans en avoir l'air.

 

As-tu vu au-dessus du visage de maman,

Deux étoiles briller fort, d'amour au firmament ?

 

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Nous attendions l'amour et tu es venue.

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Petite punk à gel, mini Sex Pistols... nue.

 

Entends-tu déjà les mille et unes comptines,

Poèmes et musiques que je te cuisine ?

 

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Enfant de la pluie, enfant de l'envie.

Petit eskimo les yeux grand ouverts,

Te voilà dans l'igloo du creux de ton nid.

 

 

 

 

Aram Khachaturyan - Andantino (1926)

Publié dans écrits, perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie 14/07/2014 20:08

bonjour ma petite puce, tu es merveilleuse. Ton arrivée a été un immense bonheur (avec je ne peux le nier un petit pincement au cœur), et nous serons toujours là pour te cajoler.

Christian 12/07/2014 10:25

Bienvenue Charlotte dans la Ribambelle!..
Des bisous du grand tonton,
Christian