La petite bête. Immonde, immonde.

Publié le par Le Zouave

Avec une langue tirée et une crotte au nez, la vie continue.

Mardi soir, pendant que la télévision jouaient la danse macabre de Bruxelles, mon petit bout d'ADN riait aux éclats. Là aussi, impression de déjà-vu. Allongés sur le tapis, on s'amusait avec des cubes de toutes les couleurs alors que le noir et le rouge étaient les seules teintes que nous renvoyaient les écrans.

La petite bête. Immonde, immonde.

La bête immonde faisait partie des livres d'histoire ou des secrets des grands-parents. Puis elle est venue, subrepticement, sur nos téléviseurs. Je suis arrivé en 1976 et ce n'est qu'à la fin des années quatre-vingt que je réalisais que la bête n'était pas morte mais bien vivante. Ailleurs. Loin de notre petite coquille de paix. Elisabeth grandira sûrement avec. Et moi je vieillirai en voyant la bête changer de couleur et de forme.

Je paraphrase une amie qui faisait cet important rappel.

Il ne faut pas oublier que nous sommes aujourd'hui rattrapés par les guerres que nous, les occidentaux, avons semées ailleurs. Ce fut nos colonies et autres déstabilisation d'États en place. Nous avons sortis nos gros crayons gras et dessiné, changé des frontières qui ne correspondaient à rien et surtout pas aux peuples. Nous nous pensions bien à l'abri dans notre refuge européen à jouer au jeu dangereux des dominos sur l'échiquier du monde.

C'est mal connaitre l'Histoire de s'imaginer que l'on ne prendra pas, en retour, le mouvement de balancier qu'on a lancé.

Ambassade de Belgique à Berlin, 23 mars 2016.
Ambassade de Belgique à Berlin, 23 mars 2016.

Ambassade de Belgique à Berlin, 23 mars 2016.

Oui, des gros enculés. Ni plus, ni moins.

Oui, des gros enculés. Ni plus, ni moins.

En attendant c'est une autre bête qui monte, qui monte, qui monte... Ma main court sur ma petite, ses jambes, ses hanches et elle vient se trémousser dans le gras de son triple menton.

La vie est belge a-t-on pu lire. Et c'est pour ça qu'à la fin ce seront les gentils qui vaincront les blue meanies.

La petite bête. Immonde, immonde.
La petite bête. Immonde, immonde.

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 26/03/2016 04:20

Super comme d'habitude ! ! !

Seb 25/03/2016 11:08

Magnifique post! Plein de verités (ah bon? Deja le triple menton?), d'humour et de vie.
Je ne sais pas qui est la personne que tu cites mais un tres tres bon rappel !
Bises a toi et a tes "petites"

Le Zouave 25/03/2016 11:37

Merci c'est gentil Seb.
Pour le menton je n'exagère presque pas ! Et merci aussi pour les mots de cette amie née au printemps 44 et pour qui il est insupportable de savoir que, quand ils et elles quitteront ce monde, ils et elles nous laisserons un monde de merde et de dangers.

Bises à vous !