La petite rose noire

Publié le par Le Zouave

Internet balbutiait et je n'étais pas encore scotché au fil infos du Figaro ou à regarder le direct de BFM.

Non, j'étais amoureux. Ce matin là je dormais, ou pas. L'été n'était pas fini et j'avais encore un peu le temps d'aimer. C'était quelques semaines avant que ma princesse ne parte m'oublier en Angleterre.

Pan, la princesse est morte ! Elle vivait pendant quelques secondes encore sur la dernière page du Dauphiné Libéré qui, dans ses brèves, annonçait "seulement" son accident de voiture. Mais la minute d'après, la radio posée sur le congélateur nous disait qu'elle n'avait pas survécu à ses blessures. Je revois la bouche entrouverte, la tristesse et le choc dans les yeux. Je crois qu'on appelle ça l'incrédulité.

Ce dimanche commençait mal. D'habitude ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Mais là non. Et mon petit doigt venait de me dire que ce serait la même chose pour ma belle et moi, sa bête.

La petite rose noire

Heureusement le reste de la journée fut très belle.

Comment ne l'aurait-elle pas été ? En plus de mon amoureuse, j'avais à côté de moi ma soeur, mon père et son amie qui compte tant pour moi aujourd'hui. Au 31 du mois d'août, buvons un coup, buvons-en deux, à la santé des amoureux. Mon père est né le dernier jour du mois d'août.

Nous sommes descendus dans le salon et, comme dans les mises en scène tremblantes et parfois ratées que l'on voit dans les comédies romantiques, on lui avait préparé une surprise. Il avait écrit les paroles de cette chanson que nous avions eu tant de mal, à l'époque, à retrouver. J'appuie sur la touche play et trompettes et trombones viennent faire dégouliner dans ses beaux yeux verts et marrons, des larmes de joie.

C'est amusant, vingt ans plus tard, j'ai aussi des problèmes à retrouver un lien vers la chanson en question. La vidéo YouTube ne fonctionne pas en Allemagne et je me demande même si elle sera lisible en France. Vous me direz ?

Au cazou, voici peut-être le moyen de l'écouter. Au moins un extrait :

Sinon tant pis, il vous faudra imaginer l'histoire de cette petite rose noire. Chanson un peu noireaude comme la Mercedes-Benz S280 du souterrain du pont de l'Alma. Comme ce petit oiseau sombre et pétillant, Diana Frances Spencer.

Encore une fois, c'est le temps qui passe dans mes pensées, et qui, pour les plus chanceux, font se grisonner les cheveux. Fêtons le 31 du mois d'août, buvons un coup et même deux. Aux princesses qu'on a aimées, à celles qui danseront plus loin sur nos chemins.

La petite rose noire
La petite rose noire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mathilde 31/08/2017 23:14

Ce fut une journée déroutante. Du reveil avec ces 2 jeunes tourtereaux qui m annoncent la disparition d une princesse, à l après midi avec les larmes de mon papa qui automatiquement ont engendrées une poussée lacrymale pour mon frère et moi...
Je me souviens parfaitement de cette journée qui restera a jamais au fond de mon coeur.
Bon anniversaire papa.

Le Zouave 31/08/2017 23:50

Bisou lacrymal à toi, petite princesse du cœur.

Michel 31/08/2017 16:37

SUPERBE ! ! !

Le Zouave 31/08/2017 22:48

Merci Michel.