Je vous remets un peu de sucre ?

Publié le par Le Zouave

La chanson Imagine était anti-religieuse, anti-nationaliste, anti-norme et anticapitaliste, mais elle a été acceptée par tout le monde parce qu'elle était enrobée de sucre. Pourtant c'est quasiment le « Manifeste du Parti communiste ».

John Lennon dans le magazine Rolling Stone (1980)

Début octobre l'album Imagine (1971) de John Lennon ressortira. Une quatrième fois (au bas mot). Oh ce n'est pas un de ceux qui sera le plus ressorti ! Mon regard se porte sur les pauvres fans de Queen et Bowie (ou Led Zeppelin !) au hasard. Les Beatles et ex-Beatles n'ont pas (trop) pris leurs fans pour des vaches à lait contrairement à ce que ceux qui parlent sans savoir assument parfois.

Pour rester sur ce sujet, les rééditions, les fous de musiques... pardon, les fous de musique des années cinquante, soixante, soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix sont entrés depuis quelques années dans une drôle de période. Le principe est simple, on ressort un album qu'on étale sur trois, quatre, parfois plus de disques. Avec un beau livre, des vidéos, parfois un documentaire et on assemble tout cela dans un coffret hors de prix.

Vous remarquerez le parti pris et la mauvaise foi des lignes précédentes ! Après tout, on n'est pas obligé d'acheter hein ? La vérité c'est que souvent ces coffrets sont de vrais trésors qui capturent (ou veulent capturer) toute une époque. Une semaine, un mois. La période de l'enregistrement d'un album. On y trouve donc les maquettes des chansons, les répétitions, parfois des renditions en public (album live) ou encore la possibilité d'écouter les pistes enregistrées séparément, faire soi-même son mixage des chansons.

Je vous ai perdu au début du deuxième paragraphe ? Merde alors. Oui, ceci est une niche. Mais les dingues comme moi raffolent de ces objets. Problème : on a de moins en moins de place sur les étagères.

Imagine no possession.

 

28 mai 1971, Ascot Sound Studios : John enregistre ‘Oh My Love’ avec Nicky Hopkins, George Harrison, Klaus Voormann et Alan White. Yoko et Phil Spector sont dans la régie d'enregistrement.28 mai 1971, Ascot Sound Studios : John enregistre ‘Oh My Love’ avec Nicky Hopkins, George Harrison, Klaus Voormann et Alan White. Yoko et Phil Spector sont dans la régie d'enregistrement.
28 mai 1971, Ascot Sound Studios : John enregistre ‘Oh My Love’ avec Nicky Hopkins, George Harrison, Klaus Voormann et Alan White. Yoko et Phil Spector sont dans la régie d'enregistrement.28 mai 1971, Ascot Sound Studios : John enregistre ‘Oh My Love’ avec Nicky Hopkins, George Harrison, Klaus Voormann et Alan White. Yoko et Phil Spector sont dans la régie d'enregistrement.

28 mai 1971, Ascot Sound Studios : John enregistre ‘Oh My Love’ avec Nicky Hopkins, George Harrison, Klaus Voormann et Alan White. Yoko et Phil Spector sont dans la régie d'enregistrement.

Et donc voilà que l'album Imagine ressort dans un superbe coffret (pas si cher que cela au final !). Ironie, il n'est pas parmi mes albums préférés des ex-Beatles. Même pas mon préféré de Lennon ! 

Cela fait deux ans que Yoko et ses potes travaillent là-dessus. L'annonce officielle date d'aujourd'hui et, pour lancer le truc en beauté, ils nous balancent un truc sympathique. Quelque chose de totalement inédit.

Un des ingénieurs en charge du travail de restauration des bandes et de l'élaboration du coffret s'appelle Rob Stevens. En 2016, il triait des boîtes contenant des enregistrement sur bandes magnétiques pour Yoko Ono. La plupart étaient étiquetées mais souvent on ne parvenait plus à lire ce qui avait été écrit à l'époque. Il tombe sur un petit carton avec écrit dessus 'Ascot Sound' et 'John Lennon', une date et le nom de l'ingénieur (Phil McDonald). Il y est aussi écrit 'DEMO' sur la tranche (MAQUETTE en français).

Le transfert est ensuite effectué sur support digital puis le son est restauré par Paul Hicks (ingénieur du son bien connu des fans des Beatles). Une vraie sérendipité ! Et un petit bijou pour nous.

 

Nous voilà donc en 2018. Il y a plus de vingt ans, la chanson est devenue la signature sonore du Crédit à bricole. On la reprend régulièrement, à chaque tuerie commise en occident. Et avec ou sans sucre, il serait bon de refaire entendre ce morceau à toutes celles et tout ceux qui, en marche ou pas, perdent chaque jour un peu plus de leur humanité.

 

 

 

Je vous remets un peu de sucre ?
Je vous remets un peu de sucre ?
26 mai 1971, Ascot Sound Studios : Enregistrement de ‘How Do You Sleep?’: George Harrison (guitare électrique), Ted Turner et Rod Lynton (guitares acoustiques douze cordes), Ivan Sharrock (ingénieur son du film), Klaus Voormann (basse), Alan White (batterie), John Lennon (guitare électrique et voix), Nicky Hopkins (piano électrique Wurlitzer), John Tout (piano droit).

26 mai 1971, Ascot Sound Studios : Enregistrement de ‘How Do You Sleep?’: George Harrison (guitare électrique), Ted Turner et Rod Lynton (guitares acoustiques douze cordes), Ivan Sharrock (ingénieur son du film), Klaus Voormann (basse), Alan White (batterie), John Lennon (guitare électrique et voix), Nicky Hopkins (piano électrique Wurlitzer), John Tout (piano droit).

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 23/08/2018 22:36

PARFAIT ! Faut dire aussi qu'il n'y a pas des masses d'albums de Lennon où cela a été filmé d'aussi près... Double Fantasy... On attend toujours !