La javanaise de février

Publié le par Le Zouave

C'est une fois de plus au son de la voix de Michka Assayas que je me suis baladé dimanche matin. Retour sur le parcours étonnant et sortant de sentiers battus de Zach Condon.

Son programme Very Good Trip porte bien son nom. Certaines de ses émissions sont de véritables mines d'or où je me dois de noter le moindre nom ou titre que j'entends. S'en suivent alors des recherches dans les confins d'internet, de bouquins ou de Spotify... Recherches qui elles-mêmes engendrent la découverte d'autres artistes encore.

Comment ne pas vous conseiller celle du 15 décembre 2021 ? Une mine je vous dire. Le lien est ci-dessous.

La javanaise de février

Mais revenons à dimanche dernier. Temps clair, ensoleillé. Ciel bleu. Tout est gelé. Il fait froid. Si bleu et si froid. 

Retour dans ces années perdues dans la seconde moitié de la décennie 2000. Découverte de Beirut. Le groupe, pas la ville. Nous avions tout de suite été charmés par ce bordel ambulant, de Hongrie à Paris. De Sofia à Athènes. À Dublin et à Berlin. Et puis enfin le concert, mon dernier en Irlande. On n'oublie pas ces choses-là.

Voici le programme qui vous présentera bien mieux que je ne saurais le faire. Le garçon, Zach. Et sa chimère, Beirut.

Et voici un bout de ma balade. Au son de Beirut qui reprend Serge.

Publié dans cinema - images, musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article