Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !!

Publié le par Maxime






Je ne pensais pas que la disparition de l'acteur Patrick McGoohan me peinerait autant. Je suis ce soir empli d'une tristesse curieuse. Je fais partie de la grande majorité qui ne le connait que par le biais de ce chef d'oeuvre télévisuel, la série THE PRISONER (Le Prisonnier). Série tant de fois copiée, mille fois fantasmée mais jamais égalée (demandez à J.J. Abrams et son LOST !).

J'avais pour la première fois vu la grosse boule blanche courir après ce pauvre agent secret sans nom lors de mes cours de sémiologie de l'image à l'Université Stendhal de Grenoble. Notre professeur nous avait alors permis de décortiquer le noyau (si je puis dire !) de la série. En tant que gros fan de la série des TWILIGHT ZONE (La Quatrième Dimension), j'avais immédiatement été fasciné. Et puis lors de mon retour en France, à Bordeaux, ARTE (ou bien était-ce France 3 ?) avait eu la riche idée de rediffuser la série dans son intégralité. Cette fois ce fut mon retour en Irlande de mai 2001 qui en interrompit le cours. Je restais alors quelques années sans voir le dernier épisode qui est tout aussi dément, sinon plus, que les seize qui le précèdent. 

Et puis dans les années 2000, je me suis acheté le coffret de l'intégrale. Régal. Tristesse, déjà, de laisser la série se finir. Surtout... comme ça.

J'avais aussi vu Patrick McGoohan en vieux roi dans BRAVEHEART mais je ne le connaissais pas encore. Je découvrais avec énormément de plaisir un des lointains cousin (ou neveu ?) du Prisonnier, TRUMAN SHOW.




Je suis un homme libre, je ne suis pas un numéro !!!
En 2009, notre civilisation n'a pas fait que des progrès et que ce soit à propos de la laide Edvige de Nico le Nain ou à d'autres bafouages des Droits de l'Homme, ce qu'osait dire cette série il y a plus de quarante ans reste vraie.

Oui, il y a de quoi être triste.
























 

Publié dans cinema - images

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la Mi 15/01/2009 08:44

Souvenirs, souvenirs...Souvenirs de télé le dimanche après midi, formica et dessins géométriques de la tapisserie du salon, faire quoi d'autre le dimanche après midi à "Eton" quand on est ado?...Ah si, on rejouait la scène après l'épisode dans les bois et les champs, et on criait à tue tête "je n'suis pas un numéro, je suis un homme libre!!" un peu comme au guichet de la poste quand on vous appelle...à propos de poste, toujours rien??? la Mi

Maxime 15/01/2009 12:40


Non ?? Sans dec' ? Je ne savais pas ça dis donc. Trop, trop fort, j'aurais bien aimé voir ça. Paul, Christian ? Martine aussi ?