Aiton sous la neige

Publié le par Maxime


Le grand tennisman Michel Berger disait qu'on avait tous en nous quelque chose de Tennessee. Moi inclus bien sur. Vous aussi.
Si, si cherchez bien. Derrière votre oreille gauche ou dans votre narine droite. Ou bien coincé entre le Quid 1988 et un Bernard Werber pas fini. Il parlait de Tennessee_Williams, pas de tennis hein ?

Bon l'un n'empêche pas l'autre. On a tous bien assez de place en nous pour avoir d'autres choses enfouies. Peut-être moi encore plus qu'un enfant nain sous-alimenté.

J'ai par exemple un petit village dans la tête. Dans la tête, dans le coeur, les narines, mon dos tout scoliosé et même dans mon slip (ça tombe bien, je porte des caleçons). Il s'appelle Aiton, il est parfois dans les nuages, parfois sous le soleil, sous la pluie... Il est en moi, il vit en moi. J'en reparlerai bien sur car on ne parle pas comme ça entre deux grèves et une pause déjeuner d'une forêt, d'une grange. Quand on veut évoquer une église, des vignes escarpées ou des champs de pommes de terre (Potatoes Fields Forever), il faut prendre le temps de dire. D'expliquer. Il y a des choses à ne pas prendre à la légère et un village perché sur une colline en fait partie.


En attendant mes bucoliques et nostalgiques délires, voici Aiton sous la neige... merci à Laure pour ces blanches images !










Et puis sans la neige aussi parce que bon.


Publié dans perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tathilde 29/01/2009 16:54

je pense.. j'ai eu des photos, chats + zooy'en a eu d'autres?

Maxime 29/01/2009 16:59


Je te disais pour mon super boulot... que j'ai pas eu...


Tathilde 29/01/2009 16:39

pourquoi pas...  mais moi si la nostalgie me prend, je pencherai plutot pour pour un ramequin de framboises qui aurai lentement mariné dans du sucre au frigo pendant un semblant de sieste avec MA cousine!

Maxime 29/01/2009 16:52


Rien à voir mais... as-tu reçu mes emails cette semaine ?


Tathilde 29/01/2009 15:07

neige ou pas ça me donne envie d'y être la maintenant tout de suite et de manger un gateau à bosses chez mémé avec mes cousins...

Maxime 29/01/2009 16:18


Oh que oui !! Et si jamais on se réveille pas trop tard de la sieste, se gaver de bognettes !