Petites brèves de Berlin...

Publié le par Maxime

Vu que je copie-colle allégrement des articles du Monde, je me suis dit que je pouvais aussi vous donner quelques nouvelles de Berlin, d'Allamagne. D'où le nom de ce blog après tout, non ?

Alors voilà deux articles que j'ai reçu ce matin et émanant du Petit Journal de Berlin. Il s'agit du quotidien en ligne des Français et Francophones à Berlin et en Allemagne.  Nous sommes 6009 abonnés à les lire en Allemagne et 158000 dans le monde.





ACTUALITÉS- Le football vole la vedette à la politique 

L’actualité était chargée ce samedi à Berlin et dans toute l’Allemagne. Dans la même journée, le 23 mai 2009, la République fédérale d’Allemagne soufflait ses 60 bougies tandis que son président, Horst Köhler, se voyait réélu dès le premier tour de scrutin pour un second et dernier mandat. Dans toutes les grandes villes allemandes, des cérémonies étaient organisées pour commémorer l’adoption de la loi fondamentale allemande il y a 60 ans. A Berlin, près de 500.000 personnes ont assisté aux festivités organisées par le gouvernement. Toute la journée et une grande partie de la nuit, des animations, des lectures et des concerts se sont succédés autour de la porte de Brandebourg. Mais dans la soirée c’est bien le football qui a volé la vedette à l’actualité politique. Wolfsburg, vainqueur 5-1 du Werder Brême, a été sacré champion d’Allemagne pour la première fois de son histoire à l’issue de la 34e et dernière journée de Bundesliga. Le nouveau champion récoltait ce dimanche les lauriers de la presse allemande, qui insistait notamment sur le rôle déterminant de son entraîneur Felix Magath. Le Bayern Munich, second, a battu Stuttgart 2 buts à 1 et se qualifie pour la Ligue des champions. La troisième place échappe donc au Hertha Berlin de Lucien Favre, qui s’est écroulé 4-0 à Karlsruhe. 

Anne Claire POIRIER (www.lepetitjournal.com/berlin.html)
mardi 26 mai 2009



RDA- La réalité peu à peu dévoilée

A quelques mois des législatives et de la commémoration de la chute du mur de Berlin, la question de la mémoire de l’ex-RDA est de plus en plus présente dans le débat politique allemand. Même la chancelière, ordinairement réticente à parler de sa vie privée, a levé le voile sur son passé est-allemand lors d’un entretien accordé à la chaîne de télévision publique ARD. La première chef de gouvernement issue de l'ancienne Allemagne de l'Est a notamment déclaré avoir été sollicitée par la STASI alors qu’elle était étudiante. La police secrète du régime communiste aurait tenté de la recruter alors qu'elle postulait pour un poste universitaire. Elle aurait décliné l’offre en prétendant être trop bavarde pour collaborer dans le secret avec la STASI. 20 ans après l’effondrement du régime communiste, les secrets sur la police d’Etat en RDA sont donc peu à peu éventés. Des historiens travaillant sur les archives de la STASI ont découvert il y a seulement une semaine que le policier responsable de la mort du leader étudiant Benno Ohnersorg lors de la manifestation contre le Shah d'Iran à Berlin (ouest) en 1967, était en fait un espion travaillant pour le compte de la STASI. La brutalité de ce geste attribuée à la police ouest allemande avait largement contribué à la radicalisation des mouvements étudiants de mai 68 en Allemagne. L’historien Helmut Müller-Enbergs, a déclaré que beaucoup d’autres révélations de ce genre étaient encore à venir. 

Anne Claire POIRIER (www.lepetitjournal.com/berlin.html) 
mardi 26 mai2009
 

Publié dans berlin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article