Ce qui me meut

Publié le par le zouave

Imagine no countries...

 

Bon nous n'y sommes pas encore mais depuis 1995 puis au fil des ans, jusqu'en 2011, il est devenu de plus en plus facile de circuler d'un pays à l'autre au coeur de notre vieille et belle Europe. Plaisir auquel je m'adonne sans même plus y penser mais dont l'importance m'est rapidement rappelé lorsque je quitte l'Espace Schengen.

La libre circulation des personnes est un droit majeur, aussi appelée la quatrième liberté.

http://a34.idata.over-blog.com/4/21/98/71/EUR_schengen_carte.gif

 

Voici les différentes étapes qui ont vu rejoindre vingt-sept pays :

 

26 mars 1995 : Allemagne, Belgique, France (avec des restrictions jusqu'en mars 1996), Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Espagne.

26 octobre 1997 : Italie

1er décembre 1997 : Autriche

8 décembre 1997 : Grèce

25 mars 2001 : Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède

21 décembre 2007 : Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie et Malte.

12 décembre 2008 : Suisse.

19 décembre 2011 : Liechtenstein

 

Pour avoir droit à la libre circulation dans l’espace Schengen, une personne doit être en règle avec les lois nationales et européennes. Le ressortissant d’un État membre de Schengen doit être en possession de ses papiers d’identité à jour, et si son séjour dure plus de trois mois, il doit en informer l’État d’accueil en justifiant le motif de son séjour (emploi, ou recherche d’emploi, études et/ou avoir un revenu suffisant pour ne pas être une charge trop lourde pour cet État…).

 

 

Voilà ce que le Président actuel de la République française veut remettre en cause. Voici les nouvelles d'Allemagne puisque Berlin vient enfin de réagir :

La libre circulation dans l'espace Schengen constitue pour l'Allemagne "un bien précieux", a déclaré ce lundi un porte-parole du gouvernement allemand, interrogé sur des déclarations de Nicolas Sarkozy la veille sur le sujet. "La libre circulation des personnes compte parmi les réalisations les plus concrètes et les plus importantes de l'intégration européenne et constituent une liberté fondamentale", a déclaré le porte-parole Georg Streiter lors d'un point de presse. "Nous ne souhaitons toutefois pas nous exprimer en détail" sur ces "thèmes de campagne électorale très spécifiquement français".  

 

On comprend que le gouvernement allemand ne veuille pas y mettre les mains (dans la campagne française). Un boulot d'éboueur qui va je l'espère effrayer les plus conservateurs du cercle Merkel-Cameron-Rajoy et autres amis de Orbán.

 

 

http://www.toonpool.com/user/4870/files/sarkozy_1238795.jpg

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M

Vu de la Suisse et ce que je perçois dans la droitisation de Sarkozy et son message subliminal... Ce n'est donc pas les résidents nationaux de l'espace Schengen qui semble lui poser problème,
mais cette quête de la stigmatisation de l'étranger, chère au cousin du FN. Pour rappel: l'Europe comporte environ 500 millions d'habitant. 1% sont des immigrés illégaux et 4% sont des immigrés
légaux (20 millions). La moyenne française correspond plus ou moins à la moyenne européenne. La proportion d'immigrés illégaux aux USA est supérieure à celle de l'Europe, sauf erreur 4%. La zone
Europe est la partie du monde où il y a le moins d'immigrés illégaux. Il est donc faux de prétendre que l'immigration est un problème qui plombe tout un système qu'il soit national ou européen.
François Hollande a bien raison de vouloir supprimer le mot "race" dans la Constitution française. Car du côté de l'extrêmisme de droite, le mot "race" a plus une conotation de couleur, du black,
du beurre, de l'asiatique et j'en passe. Alors que tous les êtres humains de cette planète doivent être respectés dans leur profonde humanité, dans ce que nous partageons en commun, ce bien
précieux de notre civilisation universelle.
Répondre
L


Je n'aurais pas pu mieux le dire. Merci Michel pour ce rappel statistique mais aussi rappel du coeur.


À quand un mur autour de l'Europe comme évoqué par les conservateurs européens ? Nous sommes en 2012 pourtant...



L

Et voici, vu de l'étranger, de nouvelles réactions effarées et parfois scandalisées : IMMIGRÉS : "NICOLAS LE PEN" VU PAR LA PRESSE EUROPÉENNE.
Répondre
L

Désolé Dieter, cela ne fonctionne toujours pas. Je me permets d'effacer vos essais infructueux et de copier ici votre sympathique message. Merci !!


 


Je vous ai envoyé le texte allemand de Imagine de John Lennon, qui
est depuis peu le générique de l'émission "Humanismus und Aufklärung" de la Giordano Bruno-Stiftung Stuttgart (gbs).
Le voilà de nouveau:
Stellt euch vor 
(Imagine, John Lennon, dt. D. Kaiser)

Stellt euch vor, ‘s gibt keinen Himmel.
Es ist doch leicht, versucht’s halt mal.
Unter uns gibt‘s keine Hölle,
über uns nur das Weltall.

Stellt euch vor, all die Menschen
leben nur für heut.

Stellt euch vor, keine Nationen.
Und keine Religionen.
Das ist doch nicht so schwer.
Kein Leben hin geben, kein Morden mehr.

Stellt euch vor, alle Menschen
leben im Frieden ab heut.

Nennt mich nur einen Träumer.
Doch da bin ich nicht allein.
Ich hoff‘ auch ihr stoßt bald zu uns,
Und die Welt wird einig sein.

Stellt euch vor, kein Besitztum.
Ich glaube gern, das fällt euch schwer.
Keine Gier, kein Hunger mehr.
Nur Brüderlichkeit geht dann um.

Stellt euch vor, alle Menschen
teilen sich die Welt. 

Nennt mich nur einen Träumer.
Doch da bin ich nicht allein.
Ich hoff‘ auch ihr stoßt bald zu uns,
Répondre
L

Superbe 7h13 ce matin : à déguster
ici.
Répondre
N

Je te trouve très en forme Maxime ! A la bonne heure :-)
Répondre
L


Oh, vous êtes trop bonne Ma'ame Pobel.