En vrac - 20 février 2011

Publié le par maxime

Je reprends donc cette habitude inaugurée le mois dernier. Cela me permet d'aborder rapidement quelques sujets qui me tiennent à coeur mais que le temps m'empêche de détailler avec plus de précisions, de temps, de passion.

 

 

Tout d'abord un sourire. Un sourire qui nous vient de Grèce. Mon ami Fred m'a fait passer cette vidéo, parodie d'un titre de Police... mais le mieux est que je vous laisse découvrir. Je lance cependant un appel : quelqu'un pourrait-il me faire parvenir les paroles de la chanson ? Même en grec, je m'arrangerais pour les traduire. A priori cela correspond, évidemment, à la vision du bonhomme, du directeur du FMI, depuis Athènes.

 





Puisque nous sommes en Grèce et qu'un sourire ne saurait se gâcher, voici un moment de pure beauté. Contraste terrible entre les horreurs publiées habituellement (encore dans l'article précédent). Nous sommes en 1958, à Paris et "Casta Diva" (de Norma de Bellini) est interprété par... la plus belle.


 

Et je m'aperçois avec horreur et tristesse qu'en balançant cette vidéo filmée au Bahreïn, je passe à côté des assassinats commis en Libye. Aujourd'hui, 20 février 2011, la BBC nous informe.

 

 

 

Voilà enfin un autre sujet qui aurait mérité un article à part entière.

Pensées particulière à Luc et Flo ainsi qu'à leur little big man Rémy qui est parti pour prendre la relève. Chapeau ! Je parle ici du métier d'agriculteur et de la dépression chez ces travailleurs de la terre. J'avais écouté, fin janvier sur France Inter, un reportage intitulé  Les agriculteurs face au suicide. Vous pourrez le télécharger en format mp3  ici. Il ne dure qu'un peu plus de 4 minutes.

"J'ai fini par me dire qu'il fallait mieux mourir que de vivre cette vie". Il ne faut pas taire ceci, surtout dans ce monde où nous avons pour habitude de rester muets. Sur ces choses là. Mais vous le verrez en écoutant le reportage, certains prennent les choses en main. On leur souhaite le meilleur !

Ceci fait bien sûr écho à ce drame dont j'avais parlé en janvier. Le psychiatre Boris Cyrulnik a été chargé depuis d’une mission d’information sur les suicides d'enfants

 

 

Je termine enfin avec deux sourires. Deux ou bien deux mille. Ou deux-cent mille.

À Berlin tout d'abord, le festival du cinéma s'achève dans quelques heures. Les prix ont été attribués hier soir. L'orthophoniste à côté de qui j'avais assisté à la première du King's Speech, m'avait parlé avec enthousiasme de ce film iranien. La Berlinale, aimant les signes forts politiques, a totalement craqué pour le film iranien  Jodaeiye Nader az Simin (Nader et Simin, une séparation). Ce drame a aussi reçu les prix d'interprétation masculine et féminine, remis à l'ensemble du casting (Leila Hatami, Sarina Farhadi, Peyman Moadi, Sareh Bayat et Shahab Hossein).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/0/00/A_Separation.jpg

Plus d'informations et une vidéo, en français, sur ce film.

 

 

 

Et dans un deuxième temps Le Caire. Voici mille, deux mille, deux-cent mille sourires.

Place Tahrir, vendredi 18 février 2011.

Une semaine après.

 

 

 

 

 

Et je vous laisse avec ce déballage du dimanche en postant trois photos de ce dimanche ensoleillé berlinois.

D'abord celle d'un soleil qui semble brûler la froidure d'hiver en flanchant sa course dans le ciel brandebourgeois. Puis celle d'une rencontre avec un cygne blanc qui nous ferait presque oublier ce Black Swan de la semaine dernière. Et enfin celle d'un dévoreur de livres qui lirait l'avenir dans le foie gras si on en lui donnait l'opportunité.

Allez, zou, je pars regarder Strrooooo Scan sur France 2.

 

DSC00871

 

DSC00877

 

DSC00869

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la Mi 21/02/2011 06:38



Côté sourire, tu as oublié la superbe victoire en slalom spécial du Mauriennais JB Grange, champion du monde!



maxime 21/02/2011 07:10



Tu sais qu'en allant (enfin !) me coucher j'ai pensé :


- exactement à ça...


- en pensant à vous (Roland et toi) !


Les grands esprits...


 


Un énorme BRAVO à JBG !