Et le beau pays basque commença... la libération de la France !

Publié le par le zouave

Je plaisante bien sûr. 

Ne jetons pas plus bas que terre celui qui est si fort et si dangereux quand il y a, justement, un genou.

 

Mais avouez qu'après ces années de parades au milieu de personnes triées sur le volet, cela fait plaisir à voir. Un peu d'indignation enfin exprimée, enfin exultée au visage de l'actuel locataire de l'Elysée.

 

Plus d'informations ici : Nicolas Sarkozy accueilli sous les huées à Bayonne.

Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D
<br /> Arf. Il faut bien admettre le le PS n'est pas tout rose, quoiqu'en dise Vals. Selon Médiapart il y avait bien des militants PS dans la foule, mais il n'y a pas eu de mot d'ordre du parti. C'était<br /> une foule bigarée, à l'image de ce qu'est une région à très forte identité culturelle comme le Pays Basque. Certains vont même jusqu'à penser que cela a été organisé par l'UMP elle même afin de<br /> redonner des points à son candidat... Ca arrange SArko oui, il peut se victimiser, un peu à la Le Pen d'ailleurs...<br /> <br /> <br /> Mais franchement, après des années a avoir monté les français black-blanc-beurs les uns contre les autres, il a fini par avoir un mixte (attention au jeu de mot pourri ressorti par des millions<br /> de français) : pris en sandwich par des gens bons blanc-beur-de Bayonne !<br /> <br /> <br /> On verra après les élections ce que pensent les nalystes. Mais Bayonne n'est qu'une perle, certe magnifique et réconfortante, dans une suite de bourdes électoralement catastrophiques pour le nain<br /> de l'Elysée.<br /> <br /> <br /> Mais bon, il va se faire mousser : "J'AI libéré Edith Bouvier et William Daniels"...<br /> <br /> <br /> à suivre mon Maxou !<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Regarde bien cette vidéo jusqu'au bout (tu passer les premières 60 secondes) : http://youtu.be/kyoUv0XlZxw<br /> <br /> <br /> N'est-ce pas affligeant ??<br /> <br /> <br /> "L'agriculteur: "On a pas le même salaire". Sarkozy, le<br /> repoussant de la main : "Et moi j'ai pas 40 hectares". 5 ans de présidence ou d'âge mental?"<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Ce qui est bien plus désolant que ces huées ce soir, mais faut-il s'en étonner?, c'est la réaction insultante, calculatrice, excessive, tendancieuse, caricaturale et indigne de Nicolas<br /> Sarkozy.<br /> <br /> Mensonges !<br /> <br /> <br />  "Des militants PS, dont certains brandissaient le programme de François Hollande, étaient aussi présents, sans participer à ces débordements.<br /> <br /> <br /> Cela  n’a pas empêché Nicolas Sarkozy de mettre en cause le Parti socialiste : "Ici, nous sommes en France, sur le territoire de la République française, et le président de la République ira<br /> partout sur le territoire". "Et si ça ne plaît pas à une minorité de voyous, ils devront s'y faire". Avant de regretter que "des militants socialistes s'allient avec des indépendantistes<br /> basques".<br /> <br /> <br /> Quant à sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet, elle accuse le Parti socialiste d'avoir organisé des "manifestations de rue" contre le président."<br />
Répondre