Happy Paddy's day !

Publié le par Maxime

Entre le 17 mars 2009 et le 17 mars 2010, la nostalgie est venue doucement s'affaler sur moi. Oh pas la grosse bouffée d'Eire triste, juste le petit clin d'oeil qui pince à peine le coeur. Quand je vois les rues de Dublin... mes rues de Dublin. Mes rues de mon Dublin. Mes rues de mon Dublin à moi

Je m'y revois.


Joyeuse Saint Patrick donc à tous les irlandais, tous les irlandophiles. Une pensée particulière pour les anciens dublinois, comme Claudia et moi. On les compte par milliers de par le monde. En espérant aussi des jours meilleurs pour cette île émeraude.



Samedi soir typique autour de Temple Bar. 
Au son des Thin Lizzy et de leur reprise du traditionnel "Whiskey In The Jar".


 


 

Publié dans perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la Mi 17/03/2010 21:29


Happy st Pat' to you all!
 Au Mexique, un bataillon d'irlandais avait déserté l'armée américaine pour épouser la cause des Mexicains lors de la guerre US Mexique, ils ont tous été pendus... Je crois bien qu'on fera un
détour pour saluer leur mémoire...with or without you!


Maxime 17/03/2010 22:11


J'ignorais totalement cet épisode, hautement intéressant dis donc !


Nono 17/03/2010 11:37


Yeah ! Happy Paddy's !
Tiens, vais m'offrir une Kro pour la peine... J'ai dit une connerie ?!
Ok ok, pas tapé. 'A pint of Smithwicks's please'


Maxime 17/03/2010 11:43



Ou: "a pint of Kro...", non ?
Ah si je pouvais me trouvrer des chicken wings comme celles du Harbour Master, ce serait Bulmers illico !


marie 17/03/2010 09:04


Dans les anciens dublinois tu as oublié ta cousine, coucou Audrey & cie.
Ton oncle dirait : hummm une Guiness !! 


Maxime 17/03/2010 09:39


Ah mais je n'avais pas l'intention de faire la liste des anciens dublinois ! Sinon on ne serait pas sorti de l'auberge ! Sinon j'aurais bien évidemment commencé par Arnaud et Audrey, Chantal... des
centaines de noms et des milliers d'âmes.

Et René dirait plutôt "hummm une Guinness !!" car ça s'écrit comme ça. Na !