La révolte d'un Sage

Publié le par maxime

Le titre se veut accrocheur, j'aurais pu aussi écrire Le coup de gueule de Badinter.

 

Robert Badinter était l'invité de l'antenne de France Inter ce lundi 07 mars 2011. Il tonne et détonne contre l'amalgame entre Français ou immigrés.

Des propos sains qui devraient être partagés, propagés, amplifiés.

S'il vous plaît : partagez, propagez, amplifiez !

 

 

Que dire d'autre ? Merci Monsieur Badinter.

N'y a-t-il vraiment personne d'autre à gauche pour taper ainsi du poing sur la table ET (cela est indispensable) que l'on écoute ? Mais entend-on seulement ce que nous crie, indigné, Robert Badinter ?



Publié dans ainsi valse la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

N


Nobody's perfect... à commencer par moi... c'est pas parce que je ne veux pas voter pour lui que je suis obligée de mal écrire son nom, Strauss-Kahn, pas Strauss-Khan !



Répondre
M


Involontairement tu en avais fait un lointain cousin de ce cher Gengis ! 



N


J'ai écouté ça l'autre matin et évidemment c'est toujours réconfortant de l'entendre. Mais il devient une icône. L'an dernier, il a été accueilli comme une rock star au meeting régional du PS.
C'était de la folie, limite trop parce que tout ce brouhaha était aussi fort que le reste du PS est vide. Flippant parfois.


 


Et puis, il a un défaut (faut bien en trouver un !) : il soutiendra Strauss-Khan s'il se présente...



Répondre
M


Ca... c'est bien dit !


"C'était de la folie, limite trop parce que tout ce brouhaha était aussi fort que le reste du PS est vide."


 


Pour DSK, I guess nobody's perfect ?