Le regard Kubrick

Publié le par le zouave

Publié dans cinema - images

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M

Et on se rend compte à quel point le père Stanley créait des images qui impriment durablement la rétine... J'ai vu tous ses films, certains 10 fois, mais il faudra encore du temps avant d'en
avoir fait le tour... :-)
Répondre
L


Entre magicien, vous ne pouviez que vous entendre. 



N

J'ai vu Orange mécanique au ciné. Comme d'ailleurs Docteur Folamour ou 2001 et Eyes wide shut ? Je crois d'ailleurs que je ne peux voir els films qu'au cinéma. De plus en plus.
Répondre
L


Ah bah oui, sous le scouverture, ça ne fera pas forcément office de salle noire, on est bien d'accord. J'ai honte mais je n'ai vu aucun Kubrick au cinéma (hormis Eyes Wide Shut bien sûr). Si je
ne devais en voir qu'un en salle ce serait 2001.


Quelle chance tu as eu !



N

waouhh merci !!


Et ça me ramène à mon inculture... Je n'ai pas tout vu alors que j'ai mon vendredi, pas de gosse.... mais qu'est-ce que je glande ?????????
Répondre
L


Oh tu sais, à notre époque toute en "images qui vont vite", on pourrait faire passer n'importe quelle série des Gendarmes pour du Sidney Lumet avec un montage dans le style avec "la
musique qu'il faut". Ceci dit, ça faisait longtemps que je voulais évoquer le regard lubrique de Stanley et cette vidéo en était l'excuse parfaite.


 


Oui, oui, oui. Enferme toi un jour d'octobre et regarde 2001, un matin de novembre et mate Orange Mécanique ou un soir de décembre et sous la couverture découvre
Shining.