Menu
Ô Capitaine, tu n'es pas mon capitaine !

Ô Capitaine, tu n'es pas mon capitaine !

Et bien voilà, j'en avais entendu parler  il y a quelques temps déjà, j'ai reçu hier soir un e-mail officiel de l'UMP pour soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy sur mon adresse personnelle. Je ne vous dis pas l'effet que ça fait surtout quand vous êtes comme moi, réfractaire de la première heure. Réfractaire, je devrais dire allergique.

 

costa sarko

 

Je vous laisse écouter en moins de soixantes secondes ce dont il s'agit (reportage d'Anaïg Haute de France Info).

 

Je n'ai pas pu déterminer quel abonnement de newsletter a vendu mon adresse e-mail mais je n'en suis évidemment pas très content. Pour la petite histoire, j'ai deux adresses e-mail, l'une personnelle et l'autre justement consacrée à tout un tas de newsletters que je contrôle avec un certain succès. Le mail de Nicolas Sarkozy est arrivé sur ma première adresse, d'où mon énervement.

 

Jacques Soyer de Mediapart explique comment s'y prendre si vous voulez faire le nécessaire.

Enfin, il n'y a pas mort d'homme, je me suis empressé de me désabonner. Ultime insulte, j'ai été pour cela amené à visiter la page de l'UMP. De bon dimanche matin, ça donne plutôt envie de recracher son chocolat chaud. Du coup ma main a cliqué sur "Répondre" et a laissé courir ces quelques mots minables : Casse toi pauv' con. S'il te plaît.. Seraient-ce là les mots magiques ? Je n'ose espérer ! Enfin ma boîte e-mail respire !

 

Et comme ici à Berlin, nous sommes en période de  carnaval, je n'ai pas pu résister de... résister !

France-respire sans marine

Merci à Madame Biquette pour ses talents de graphiste !

 


 http://i41.photobucket.com/albums/e298/maxime2006/htc%20uploads/IMAG0321.jpg