Pierre qui roule n'amasse pas Moumousse

Publié le par le zouave

À l'heure où j'attends le retour d'un baroudeur, aujourd'hui mes pensées vont vers un autre.

Il rêvait de São Paulo mais n'y aura jamais été. Il en aura vu du paysage même si ma génération dorée (parenthèse enchantée de l'aviation facile et bon marché) sera allée en quelques années dans bien plus de pays et d'hémisphères qu'il en aura connu.

Mais le plus grand voyage n'est-il pas celui-ci ? Celui des kilomètres d'amour qu'il nous aura donné ? Des hémisphères de chansons avec lesquelles il m'a bercé ? Et puis le grand voyageur, s'il en est un aujourd'hui, ce serait plutôt lui qui nous sourit en jouant à cache-cache avec nous depuis la face cachée de la lune.

 

S'il a beaucoup sacrifié, il a toujours tenté de suivre l'essentiel : sa liberté.

 



Merci pour le vent de liberté qui guide encore aujourd'hui mes pas même si parfois elle rime avec égoïsme et nonchalance. Joyeux non anniversaire Papa.


Publié dans perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 31/08/2012 11:16


Joyeux non anniversaire Grand frère, voyage bien dans les étoiles!

le zouave 31/08/2012 17:53



Des gros bisous à toi !



Nadja 31/08/2012 10:01


Des bises alors à lui pour ce jour plein et un peu trop vide à la fois.


Et des images d'un homme immense, Robert Lepage, qui a livré aussi sa Face cachée de la lune


http://www.youtube.com/watch?v=ORHjMqC3Cg4    **


Ca aurait fait voyager ton papa au-delà même de São Paulo.


 


Des bises un peu rafraîchies par ce début d'automne mais chaleureuses aussi, tu le sais bien.


 


**(à la revoyure cet extrait ne donne que peu l'ampleur du sublime travail de Lepage... mais si il passe par Berlin, ne le rate pas !)

le zouave 31/08/2012 17:47



Ah figure toi que je connais bien l'adaptation au ciné qu'il avait fait en 2003 ! J'aime beaucoup ce film.


 


Merci pour les pensées, les bises rafraîchies (tout comme l'air humide de Berlin).