Vivre à en mourir

Publié le par Maxime

Cela lui pendait au nez.

Te souviens-tu Xtiane de ce jour de 1995 quand je t'ai dit que j'avais vu un concert à en donner la chair d'humains à des poules ? Oh c'est loin. Cela fait quinze ans maintenant. Un concert java, un concert punk. Avec des violons. Acoustique.

C'était au Summum, à Grenoble.
Je venais d'avoir dix-huit ans. Il y avait, sur scène, du désordre dans ses cheveux et un peu plus de noir dans nos yeux. On pensait tous qu'on le voyait pour la dernière fois. Ce qui fut mon cas finalement ! Il était très, très malade. Très affaibli alors.

Et puis la tri-thérapie est arrivée. Comme Zorro. Sans se presser. Et à chaque fois que je recroisais sa trombine, sur une affiche, dans un magazine, je ne pouvais m'empêcher de lâcher un bête et facile: "mais il est encore là, lui ? on ne l'a pas encore enterré, incinéré, remasterisé ?". La dernière fois encore, début décembre dernier, à Rennes, quand je vois un poster pour sa tournée (en partie annulée donc). 

Ca me ramène au Village Olympique. Qu'est-ce que j'en bouffe des madeleines moi ces temps-ci ! Faut que je fasse gaffe à l'indigestion ! Je pense à Céline, du quatrième étage Canadien, comme moi. A Carole bien sur. A Vanessa avec qui j'étais au Summum. Je n'avais pas vingt ans mais "C'est Pas Du Gâteau" nous donnait déjà envie de faire des marmots.

Qu'est ce que j'ai pu en faire des kilomètres entre la Place Grenette et la Maison de la Culture en écoutant son rock fifties "Au Creux De Ton Bras". Beau à en chialer. Surtout quand on a dix-huit ans.


Ciao Mano ! Maintenant tu es vivant. Pour de bon. 



 

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christiane 11/01/2010 08:14


Mais oui Maxime ; Xtiane se souvient  de ça; (voilà que je parle de moi à la 3° personne !!) et de tous les noms que tu cites,et de ta vie et de certains des épisodes de cette époque. Je
grignote une miette de ta madeleine


Maxime 11/01/2010 13:07



Avec un Earl Grey et un nuage de lait ? Grosses bises.



Marjorie 10/01/2010 22:42


J'ai eu aussi la chance de le voir en concert... en 2008. Un concert à donner la chair de poule come tu dis. J'en étais ressortie en me disant putain, pourvu que je puisse avoir la chance de le
revoir, de me prendre encore tout cette émotion en pleine figure, cet envie de vivre... C'était un grand, un poète. Fais chier...


Maxime 10/01/2010 23:20


Comme tu dis Marjo...
Tu l'as vu relativement récemment dis donc.

Lhasa et lui. Janvier commence bien. Et Hortefeux et Besson sont toujours vivants.