La Orange Box arrive à Berlin !

Publié le par maxime

Bientôt, nous aurons toutes et tous chez nous une boîte orange (je traduis hein... pour les réfractaires) qui nous permettra d'y jeter tout objet recyclable tel que :

- objets en plastique (jouets, ballon mais aussi arrosoir...)

- appareils électroniques ou électriques (électro-ménager par exemple)

- tout ce qui est fait de métal comme une casserole

- du textile, du bois....

 

Elle sera disponible gratuitement dans tout Berlin d'ici l'an prochain.

 

 

Plus d'informations (en allemand), ici : http://www.bsr.de/orangebox.

 

 

 

Et puisque nous parlons d'Allemagne, voici un excellent article publié par Connexion française ce mois-ci qui met à bas certaines idées reçues en France, chez certains politiciens français, sur mon pays d'accueil. Pour lire l'article cliquez-ici : Usage de faux.

En voici les deux premiers paragraphes pour voir de quoi il en retourne.

Forcément, c’est mieux en Allemagne. A entendre aujourd’hui les dirigeants français s’extasier devant les fastueux chiffres des exportations et de la croissance outre-Rhin, l’Allemagne serait LE pays de cocagne. Le paradis vers lequel tous les efforts des politiques économiques hexagonales devraient tendre. Et de nous étaler – benoîts – toute une série de clichés pour justifier l’exceptionnelle compétitivité des Allemands.

Mais c’est bien-sur !, la France végète parce que les Français, avec leurs deux heures de pause le midi et leurs interminables vacances, ne travaillent pas assez. Mais c’est bien-sur !, ils sont – la faute aux méchants syndicats ? – payés trop chers. De biens vilains clichés, qui ne manqueront pas de se transformer en bien vilaines erreurs si ils doivent, un jour, fonder une politique de relance économique.

 

 

Enfin, superbe démonstration sur le sujet :  Salaires, coût du travail : les différentiels France-Allemagne avec cet article paru sur le Blog de Philippe Le Coeur sur le site du Monde.

http://bercy.blog.lemonde.fr/files/2011/02/sans-titre2.1298373419.JPG

 

 

Publié dans berlin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article